Qu’est-ce Silverlight?

microsoft silverlight

Le logiciel Silverlight de Microsoft est un exemple de développement ambitieux axé sur le navigateur… mais c’est aussi un cas d’école de ce qu’il ne faut pas faire… vous comprendrez pourquoi. Pour vous aider, nous allons passer en revue ce qu’est Silverlight, ce qu’il fait et l’histoire qui a mené à son état actuel. Silverlight n’est peut-être plus une option pour votre développement web, mais il est important de savoir pourquoi… histoire de briller en société !

Silverlight… un framework qui voulait détrôner Adobe Flash

Silverlight est un framework d’application créé par Microsoft et conçu pour l’exécution de média sur Internet. Pensez-y comme une alternative à Adobe Flash… car c’est certainement ainsi que Microsoft a développé et commercialisé le logiciel lorsqu’il est sorti pour la première fois à la fin des années 2000. Comme Flash, Silverlight a été conçu pour être un plugin polyvalent pour l’exécution de vidéos, de flux en direct, d’animations et de graphiques animés en ligne. Cependant, Microsoft l’a fait en s’appuyant fortement sur ses propres outils dans le backend. En utilisant le format de codage XAML et le Framework.NET de Microsoft pour le développement, Silverlight a offert un support pour Windows Media Video (WMV) et Audio (WMA), H.264 vidéo, Advanced Audio Coding, etc. Fondamentalement, il a donné aux gens un moyen d’activer des animations en ligne en utilisant des outils Windows plus que des outils Flash.

Pourquoi Silverlight a été délaissé ?

Une combinaison de facteurs ont conduit Silverlight à faire partie du passé… mais c’est surtout le fait que le monde du logiciel a évolué trop vite pour que Silverlight puisse le rattraper.

Quand Silverlight est sorti pour la première fois en 2007, ça avait l’air d’être un succès. Microsoft a réussi à rallier quelques partenaires majeurs et les Jeux Olympiques de Pékin de 2008 ont été diffusés en ligne via Silverlight (via NBC), tout comme les conventions politiques de 2008, puis les Jeux Olympiques d’hiver de 2010. Même Amazon et quelques chaînes américaines utilisaient Silverlight pour diffuser leur contenu vidéo en continu. Mais si Microsoft tenait un produit intéressant et prometteur, il était de courte durée. Des problèmes sont rapidement apparus avec Silverlight. Des bugs existaient pour diverses applications, mais ce n’était qu’une des nombreuses facettes du problème.

L’un des pires problèmes était l’incapacité de Microsoft de comprendre les besoins du marché. Les développeurs ont trouvé les outils, en particulier le Framework.NET vulnérable, difficiles à apprendre et trop risqués pour en dépendre. De plus, Microsoft a commencé à pousser Silverlight 2 et Silverlight 3 bien avant que quiconque, y compris ses propres équipes de direction, ne soit prêt pour cela. Bien que le projet ait connu des difficultés internes, les développeurs ont trouvé beaucoup plus facile d’ignorer Silverlight et de s’en tenir à Flash et à JavaScript pour leurs besoins. Peu de temps après, HTML5 est arrivé sur le devant de la scène, un framework très polyvalent qui était susceptible d’avoir un grand avenir en ligne, et Silverlight est rapidement devenu obsolète, même pour ceux qui l’utilisaient encore.