Guide DIY : comment pyrograver sur bois en quelques étapes simples ?

Pyrograver sur du bois est un excellent moyen de décorer vos ustensiles de cuisines, vos instruments de musique ou simplement des palettes ou du bois de récupération. Historiquement, la technique était principalement utilisée pour marquer l’appartenance d’un objet. Il s’agit donc d’un genre d’acte de propriété. Aujourd’hui, on le fait surtout pour s’amuser et apporter une touche personnelle à divers objets de notre vie quotidienne. Certains en ont fait un véritable art déco ! Si vous voulez brûler des lettres sur du bois, il est essentiel de préparer votre surface, trouver les bons outils et préparer votre dessin. Voici comment faire !

Le matériel de pyrogravure de base

La pyrogravure consiste à graver des motifs sur un support, notamment en bois ou en cuir, à l’aide d’un pyrograveur, un instrument qui ressemble à un fer à souder. Pour vous lancer dans la pyrogravure, il va évidemment falloir vous procurer le matériel adéquat. Si vous débutez dans ce loisir créatif qui sort de l’ordinaire, contentez-vous d’un équipement basique ou d’entrée de gamme. Vous pourrez investir dans du matériel plus sophistiqué une fois que vous aurez maîtrisé cet art. Dans un premier temps, les éléments suivants suffiront :

  • Un pyrograveur. Il en existe deux variantes : le pyrograveur basique avec un seul réglage de chaleur et des embouts de laiton interchangeables, et le pyrograveur avec plusieurs réglages de chauffage et deux embouts différents. Pour tout savoir sur les pyrograveurs, une seule adresse : www.pyrograveur.net ;
  • Des embouts de pyrogravure différents pour varier les effets (lignes fines ou épaisses, différents motifs, profondeurs, degré de chaleur, etc.) ;
  • Des gouges et de l’oxyde d’aluminium pour nettoyer les embouts de laiton ;
  • Crayon, papier calque, rouleau adhésif ;
  • Un support ou, à défaut, un portecrayon pour poser l’appareil encore chaud en toute sécurité.

Préparez votre support en bois à pyrograver

Vous devez d’abord commencer par choisir un type de bois. A ce niveau, il faut savoir que tous les types de bois peuvent (potentiellement) être utilisés en pyrogravure. Cependant, certaines essences sont meilleures que d’autres. Les bois clairs et tendres, comme le pin, le tilleul ou le noyer sont particulièrement adaptés à la pyrogravure, car ils se marquent assez facilement, et révèlent un rendu visuellement plus attrayant. Evitez les bois traités qui peuvent dégager des gaz toxiques au contact de la panne du pyrograveur.

Une fois votre choix fait, il s’agit maintenant de préparer votre support. Munissez-vous de papier à poncer de grain 250, enroulez-le autour d’un bloc de bois ou d’une ponceuse manuelle et uniformisez le bois en frottant doucement. Les détails de votre dessin ressortiront mieux si le bois a été bien poncé. Veillez à poncer dans le sens du grain du bois. Une fois le ponçage terminé, essuyez la surface avec une serviette humide. Vous retirerez ainsi la sciure ce qui vous permettra de décalquer plus facilement.

Comment réaliser votre motif avec un pyrograveur ?

Commencez par dessiner votre motif avec un crayon directement sur le support en bois, ou bien reportez-le à l’aide d’un papier calque ou d’un papier carbone. Après avoir respecté le temps de chauffe du pyrograveur, vous pouvez commencer à dessiner. Attention à ne pas vous brûler. Si vous disposez d’un pyrograveur à température réglable, vérifiez si celle-ci est bien adaptée à votre support en réalisant un test. Par exemple, si le bois noircit trop vite et fume, c’est le signe que vous devez diminuer la température. A l’inverse, si cela ne marque pas assez le bois, vous pouvez augmenter la température de votre pyrograveur ou appuyer un peu plus avec la panne.

Pour réaliser des nuances de couleurs avec un pyrograveur, rien de plus simple. Votre vitesse d’exécution va plus ou moins colorer le bois (plus vous vous attardez, plus la couleur sera foncée). De même, plus la température est basse, plus la couleur sera claire, et inversement.

Comment réaliser des traits réguliers avec un pyrograveur ?

Pour y arriver, l’astuce est de faire un trait continu à la même vitesse. Ayez le geste fluide mais ferme. Tout arrêt sera visible sur votre surface par une marque plus importante et plus foncée. Autre astuce : commencez par réaliser un trait léger. En cas d’erreur, vous pourrez poncer votre support en bois et repasser une seconde fois. De manière générale, il faut utiliser une pression légère à moyenne. Il est inutile d’appuyer fort car vous risqueriez d’user prématurément la pointe de votre appareil. A vous de jouer !