C’est quoi, une carte de remerciement de décès ?

Rien n’est plus difficile que de dire au revoir à un être cher… pour toujours. Mais la vie continue. Elle doit continuer. La disparition d’un proche déclenche souvent une prise de conscience sur l’éphémérité de l’existence, ce qui nous pousse à revoir notre perception de l’amitié et du sens de la famille. Ceux qui vous épauleront pendant cette épreuve douloureuse méritent toute votre gratitude. Et su vous leur témoigniez de votre reconnaissance à travers un geste simple mais qui a du sens, comme une carte de remerciement ?

Un texte bref mais sincère pour remercier ceux qui nous soutiennent

La carte de remerciement est une note d’une ou de deux phrases simples témoignant de notre reconnaissance à l’attention que l’on nous a témoigné et à la prévenance dont une personne a fait preuve à notre égard dans un moment difficile. Il s’agit d’une carte portant un message bref mais sincère pour exprimer toute notre gratitude à ceux qui ont partagé notre deuil. Une carte de remerciement pourra également être adressée à ceux qui ont indirectement participé à votre deuil, comme les personnes qui ont gardé vos enfants ou vos animaux de compagnie, qui ont participé aux frais des obsèques ou qui ont aidé dans l’organisation de la cérémonie. Voici des exemples de contenus que l’on peut écrire sur une carte de remerciement décès :

  • « Je vous remercie du fond du cœur pour votre généreuse participation aux frais des obsèques. Votre gentillesse et votre prévenance m’ont été d’une grande aide dans cette épreuve » ;
  • « Je tenais à vous témoigner de ma plus profonde gratitude pour votre soutien en cette période difficile. Merci d’avoir été là » ;
  • Je ne pourrais jamais assez vous remercier pour votre gentillesse et votre générosité. Merci de vous soucier autant de notre famille ».

Quelques conseils pour réaliser votre carte de remerciement de décès

Il n’est jamais trop tard pour remercier ceux qui ont fait la différence. S’il est préférable d’envoyer une carte de remerciement quelques semaines après les funérailles, cela peut très bien prendre deux mois ou plus. Personne ne vous en voudra. Le deuil est un sentiment universel, l’empathie sera de mise. Bien entendu, et en fonction du nombre de cartes de remerciement à réaliser, vous pourriez avoir besoin d’aide. N’hésitez pas à solliciter l’aide de votre entourage. Tout faire soi-même, en une traite, ajoutera de la fatigue physique au tourbillon d’émotions qui découle de la disparition d’un être cher. Ce n’est donc pas une bonne.

Vous pouvez signer vos cartes de remerciement au nom de toute votre famille (le cas échéant). Si vos cartes viennent en réponse à des lettres de vos proches qui vous sont personnellement adressées, signez dans ce cas en votre nom. Assurez-vous également d’inclure votre nom au complet, notamment si vos cartes de remerciement sont adressées à des collègues de bureau ou encore si l’envoi intervient plusieurs semaines ou mois après le décès.

L’écriture pour extérioriser sa peine

Vous pouvez continuer sur votre lancée ! Après avoir réalisé et expédié vos cartes de remerciement de décès, il serait peut-être judicieux de continuer d’écrire pour extérioriser vos sentiments et appréhender vos émotions. Face à la solitude des mois qui passent et du temps qui semble figé, l’écriture joue le rôle d’une échappatoire. Ne vous laissez pas intimider par la feuille blanche. Si l’exercice vous impressionne, commencez simplement par raconter vos souvenirs avec la personne disparue, qu’ils soient heureux ou tristes. Le reste viendra tout seul. En plus de ces textes intimes qui ne sont pas spécialement destinés à être lus ou relus, vous pouvez également écrire sur des forums de discussion autour du deuil. C’est un excellent moyen de prendre du recul, de se souvenir que des millions de gens vivent un deuil au même moment que vous. Vous vous reconnaîtrez dans les récits des uns et des autres, et vous vous soutiendrez mutuellement dans cette épreuve, en attendant que le temps fasse son travail.